Revue de presse. « Quatre nouveaux centres anti-cancer d’ici à la fin 2014 »

0
190

Quatre nouveaux Centres anti-cancer (CAC) devraient  être ouverts à travers le territoire national d’ici à la fin de l’année en cours, a annoncé hier à Alger le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf.    

S’exprimant lors d’un séminaire sur « la prise en charge des cancéreux en Algérie », M. Boudiaf a indiqué que « quatre nouveaux centres anti-cancer devraient être ouverts avant fin 2014, dont un à Alger, un à Hassi Messaoud et un autre à Skikda. Le placement du quatrième n’étant pas encore été déterminé ». »Les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous seront acceptables d’ici à la fin de l’année », a assuré M. Boudiaf lors de cette rencontre organisée par l’Inspection générale des finances (IGF).

Selon le ministre, ces nouveaux CAC permettront de « répondre à la demande des patients atteints par le cancer et assurer une meilleure prise en charge qui est en nette amélioration grâce aux efforts consentis par l’Etat » en la matière.  « Il y a une grande amélioration en matière de prise en charge des malades du cancer en Algérie. Il n’y a plus de lenteurs des les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous », a indiqué M. Boudiaf, soutenant même que « le cancéreux  algérien se soigne aujourd’hui avec des moyens modernes ».
Le ministre s’est félicité à cette occasion des réalisations de l’Etat  dans le secteur de la santé, notamment en matière de lutte cantre le cancer.
A ce titre, il a indiqué que la politique publique prévoit « de mettre dans chaque établissement de santé un médecin spécialisé en oncologie » pour  prendre en charge les patients.

Lu sur El Moudjahid