Le ministre de l’Energie, Youcef Yousfi, a appelé jeudi depuis Tipasa les responsables de la société de distribution de l’électricité et du gaz « Sonelgaz » à organiser régulièrement des visites dans les foyers pour s’assurer de la conformité des conduites de gaz aux règles de sécurité et « mettre fin aux accidents dus à l’inhalation de monoxyde de carbone ».

Le ministre qui a procédé à la mise en service du projet d’alimentation en gaz naturel des communes à l’ouest de Tipasa, dans le cadre de sa visite dans cette wilaya, a souligné « la nécessité de s’intéresser à ce problème qui cause de nombreux décès chaque année ».

M. Yousfi a ajouté à l’adresse des responsables de Sonelgaz « vous devez prendre toutes les mesures nécessaires en organisant des visites régulières dans les foyers pour s’assurer du respect des règles de sécurité ». Le ministre a appelé à « ne pas se contenter du seul contrôle effectué par les agents de la Sonelgaz avant la mise en service du réseau d’alimentation en gaz, et des campagnes de sensibilisation autour des dangers qu’entraîne une mauvaise utilisation du gaz et de l’électricité mais, a-t-il martelé, il faut engager une action plus efficace et efficiente ». Il a souligné que les visites dans les foyers permettront également aux agents de la Sonelgaz de s’enquérir de près de tous les travaux entrepris sans informer l’entreprise », soulignant que « les accidents causés par l’inhalation de monoxyde de carbone peuvent nuire à la réputation de l’entreprise ».

M. Yousfi a procédé lors de cette visite à la mise en service, à Kolea, d’une cabine mobile électrique HT/MT, d’une puissance de 30/60 kV en vue de renforcer et d’améliorer l’alimentation en électricité de la ville et de ses environs. Le ministre a procédé par ailleurs à la mise en service du réseau de raccordement au gaz naturel de huit communes à Hadjrat Enes (Tipasa) au profit de 44 000 foyers et à Oued El Balaa (Cherchell) au profit de 107 familles, avant d’achever sa visite par l’inspection du projet de modernisation de l’unique station de services à Tipasa estimé à 130 millions de DA.

Lire la suite sur Maghreb Emergent