Valentina Matvienko, la présidente du Conseil de la Fédération de Russie qui est chambre haute du parlement russe, qui a effectué une visite de deux jours en Algérie, ne s’est pas contentée d’aborder avec les autorités algériennes les dossiers de la coopération politique et économique. Non, elle s’est aussi longuement intéressée à la relation qu’entretiennent les Algériens avec son pays la Russie.

Et pour ce faire, elle a rencontré les nombreuses femmes russes établies en Algérie après avoir épousé des Algériens qui ont effectué leurs études universitaires en Russie. Et après avoir rencontré quelques-unes de ces femmes, Valentina Matvienko n’a pas hésité à reconnaître que « les Algériens ont fait venir de Russie les plus belles femmes », a-t-elle lancé dans un sourire, révèle ce jeudi le quotidien russe Rossiïskaïa gazeta. Selon cette source, la dirigeante russe n’a pas tari d’éloges sur les russophones qui vivent en Algérie. Ils seraient au moins « 12 000 personnes », nous apprend encore cette source. « La plupart d’entre eux ont étudié dans les universités russes ou soviétiques et ont réussi à occuper des postes importants en Algérie grâce à cette expérience », indique encore Rossiïskaïa gazeta lequel ne manque pas de préciser que « près de mille russophones sont également nés en Russie ou en URSS, principalement des ressortissantes russes ayant épousé des Algériens qui étudiaient en Russie ».

Et parmi ces femmes que Valentina Matvienko a rencontré, on retrouve Olga Kaïdanovskaïa, la présidente l’Association des femmes russes en Algérie et enseignante à l’école de l’ambassade de Russie. Celle-ci, qui a épousé un Algérien durant les années 80, a reconnu que « les Algériens sont des gens sincères et compatissants ». Décidément, les hommes Algériens rencontrent un franc succès en Russie.

 

Valentina Matvienko : « Les Algériens ont fait venir de Russie les plus belles femmes »
Notez cet article