Alors que la classe politique n’a pas dit un mot au sujet des révélations sur les biens d’Amar Saâdani, Rachid Nekkaz, ex-candidat à la présidentielle a décidé de se rendre devant l’appartement du patron du FLN. Il s’est filmé devant l’immeuble afin de demander l’ouverture d’une enquête. 

L’ancien candidat à la présidentielle Rachid Nekkaz fait encore parler de lui. Il a posté hier soir une nouvelle vidéo dans laquelle il interpelle le FLN au sujet des biens supposés d’Amar Saâdani. Coup de buzz, ou véritablement engagement politique ? Rachid Nekkaz s’est rendu au 13-15 avenue Victor Hugo à Neuilly-sur-Seine, « à 500 mètres des Champs Elysées », l’adresse de l’un des supposés appartements d’Amar Saâdani afin de tourner une vidéo qu’il a posté hier sur Youtube.

Advertisement

Devant l’immeuble où se trouve l’un des deux appartements du patron du FLN, l’ex-candidat à la présidentielle explique que d’après « le site www.societe.com il y a  bien une SCI détenue par Kenza Saâdani », la fille d’Amar Saâdani.  « Je ne sais pas si ces informations sont vraies, s’interroge-t-il, cependant afin d’enlever toute ambiguïté, il serait bon que le FLN mette en place une commission d’enquête pour déterminer ce qui est vrai », ajoute ce dernier.

Pas sûr que cette demande soit entendue par le FLN qui pour l’instant n’a pas réagi. Pour rappel le journaliste français Nicolas Beau, a révélé sur le site Mondafrique, que le patron du FLN disposait de deux appartements dans les quartiers chics de Paris, et d’un compte en banque approvisionné de 300 millions d’euros. Amar Saâdani avait démenti ces informations, expliquant qu’il n’avait pas de biens dans la capitale française.