Selon le site Internet Algérie1.com, qui reprend des chiffres publiés par le Centre d’études arabes basé à Amman en Jordanie, de nombreux Algériens combattraient actuellement en Irak et en Syrie.

Dans un article publié hier soir, Algérie1.com parle de 500 djihadistes algériens combattent en Irak aux côtés de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) et de 300 autres engagés en Syrie au sein du Front Al-Nosra.

S’ils sont confirmés, ces chiffres remettraient en cause l’efficacité de la politique de lutte anti-terroriste menée par l’État algérien. Jusqu’à présent, autorités étatiques et religieuses se félicitaient de la baisse du nombre de combattants en partance pour la Syrie. Fin 2013, les services de sécurité algériens avaient recensé moins d’une trentaine de jihadistes algériens se battant pour le compte du Front Al-Nosra. Mais la récente et spectaculaire offensive des djihadistes de l’EIIL au nord-ouest de l’Irak semble avoir inversé la tendance.

Notez cet article