Un tabou est brisé. La célèbre salle Atlas à Alger abritera, le 24 juin prochain, le premier hommage à la mémoire de la star de la chanson kabyle, l’artiste rebelle de renom Matoub Lounès, assassiné durant la décennie noire un certain 25 juin 1998.

Plus de seize années sont passées depuis l’assassinat tragique de la star de la chanson kabyle Matoub Lounès sur la route d’Ath Douala le 25 juin 1998. Il a fallu attendre 16 longues années pour que l’Algérie lui rende un hommage officiel. En effet, Alger abritera la tenue du premier hommage à la mémoire du plus célèbre militant de la cause berbère en Algérie nous apprend la Fondation Matoub Lounès. Une journée culturelle sera ainsi dédiée à l’artiste algérien qui s’est violemment opposé au terrorisme islamiste durant la décennie noire. Matoub Lounès fut également un combattant engagé en faveur de la démocratie et des libertés publiques en Algérie. A ce titre, il avait luttait avec ferveur contre les tendances totalitaires des autorités algériennes.  La journée se déroulera à la salle Atlas, à Alger, le 24 juin prochain.

Cet évènement a été initié par la fondation Matoub Lounès et l’association Taghzut en partenariat avec plusieurs associations culturelles algériennes. Selon les organisateurs de cet évènement, les festivités de cette journée seront grandioses, à la hauteur de l’artiste, explique Aziz Hamdi, membre de la fondation Matoub Lounès. Le programme de la journée promet d’être varié et riche. Au menu, une conférence débat sur la vie et l’œuvre de Matoub Lounès, animée par des personnalités proches de la star qui vont revenir sur son parcours atypique. Des anciens joueurs de la JSK seront conviés pour relater l’histoire d’amour née entre cette figure emblématique de la chanson kabyle et le club historique de la Kabylie.

Durant toute la journée, les visiteurs et les fans du défunt chanteur pourront assister à différentes expositions dans le hall de la salle. La principale exposition, baptisée artisan de zinc, revient en photos sur plusieurs étapes de la vie du chanteur rebelle. Un concert sera animé à partir de 18 heures par plusieurs chanteurs Algériens et parmi eux, Boudjemaa Agraw, Lounès Kheloui, Ali Amrane, Brahim Teyeb et Eh Hasnaoui Amechtuh. D’autres surprises sont également prévues promet la Fondation Matoub Lounès.

À propos de l’organisation de cette journée, le président de l’association culturelle Taghzut a affirmé que tous les efforts et les moyens humains et matériels ont été mobilisés afin de veiller au bon déroulement de l’évènement qui « doit être grand et à la hauteur de l’artiste », a estimé Bouzid Ichalalene. L’évènement tant attendu par les fidèles de Matoub Lounès est ouvert à tous les Algériens. Ces derniers sont  conviés massivement, mardi 24 juin 2014, à la salle Atlas, à venir célébrer le souvenir d’un artiste qui a toujours su défendre ses valeurs et ses convictions et dont le répertoire musical a apporté du prestige au patrimoine culturel algérien.