Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, n'a pas pu résister au lobbying de Hillary Clinton, l'ex secrétaire d'Etat des Etats-Unis d'Amérique de 2009 à 2013. Hillary Clinton se targue dans ses mémoires, qu'elle vient de publier, d'avoir réussi à convaincre Bouteflika d'octroyer un marché de 2,5 milliards de dollars au géant américain de l'énergie General Electric. 

C'est Hillary Clinton qui raconte, elle-même, cette anecdote croustillante, dans son livre Hard choices (choix difficiles). Elle y explique qu'après la rencontre avec Abdelaziz Bouteflika en octobre 2012 à Alger, elle était « optimiste » pour que General Electric remporte un important contrat en Algérie.  Et "moins d'une année après, elle l'a fait " ! GE a, effectivement, annoncé en septembre 2013 avoir remporté un contrat de 2,5 milliards de dollars afin de fournir des turbines pour Sonelgaz, "en vue d'augmenter la capacité de production du groupe public algérien et mettre fin aux coupures fréquentes d'électricité, surtout en été", nous rappelle à ce propos Le Huffington Post Maghreb qui a révélé mercredi ce détail intéressant enfoui dans le livre de Hilary Clinton. Une anecdote qui prouve que le lobbying de Hilary Clinton a donc porté ses fruits.

Advertisement

Soulignons enfin que le livre-mémoires de Hillary Clinton est plein d’anecdotes. Il contient parfois des témoignages inédits sur les grands dirigeants de ce monde. Le livre a été considéré aux Etats-Unis comme un prélude à une possible candidature de Hillay Clinton pour l’élection présidentielle américaine de 2016.

E. W.