Dimanche, les joueurs algériens ont mis un terme à 32 ans de disette en Coupe du Monde, en atomisant la Corée du Sud 4 but à deux. L’Algérie peut accomplir un nouvel exploit en se qualifiant pour un huitième de finale historique. Un match qu’elle pourrait jouer contre l’Allemagne, 32 ans après son dernier duel inoubliable face à la Mannschaft.

Les Verts écrivent l’histoire sous les yeux heureux de leurs supporters. Dimanche, Islam Slimani, Sofiane Feghouli, Yacine Brahimi et leurs 20 autres camarades de la sélection nationale ont mis fin à 32 longues années de disette en Coupe du Monde. En pulvérisant la Corée du Sud 4 à 2 pour leur deuxième match de la phase des poules, l’Algérie a renoué avec le succès. Elle s’offre ainsi une sérieuse option pour une qualification en huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Une première dans son histoire si elle y parvenait car jamais l’Algérie n’a réussi à franchir ce cap.

Cette qualification serait historique à plus d’un titre. En effet, sur leur chemin, les Verts pourraient rencontrer un viel ennemi, l’Allemagne. La dernière fois que les deux formations se sont affrontées en Coupe du Monde, c’était en 1982 lors d’un match de poules. A la surprise générale, l’Algérie l’avait emporté 2 buts à 1. Mais ce succès sur la redoutable équipe d’Allemagne n’avait pas suffi à l’Algérie pour se qualifier, la faute à un lamentable arrangement entre les Allemands et leurs voisins Autrichiens.

32 ans après cette injustice, les hommes de Vahid Halilhodzic pourraient venger la bande de Madjer, Belloumi et Salah Assad. Et avec la démonstration de force de dimanche soir face à la Corée du Sud, le groupe algérien a la capacité de faire au moins aussi bien que les Ghanéens et d’accrocher les équipiers de Miroslaw Klöse. 

Mais avant de rêver à un éventuel qualification en huitièmes de finale et des retrouvailles avec l’Allemagne, l’Algérie doit d’abord se concentrer sur son dernier match de groupe. Une rencontre décisive face à la Russie de Fabio Capello, qui aura lieu jeudi prochain. Si l’Algérie s’impose et que la Corée du Sud ne bat pas la Belgique, déjà assurée d’une place en huitèmes de finale, elle sera autorisée à poursuivre l’aventure au Brésil. Le souvenir de 1982 bien en tête.