Les documents secrets de la Fifa : le Qatar aurait acheté la Coupe du Monde 2022

0
160

De nouvelles révélations viennent entacher le Mondial 2022 de football qui aura lieu au Qatar. Le quotidien britannique Sunday Times a affirmé être en possession de preuves indiquant que le Qatar aurait payé pour que sa candidature soit soutenue. 

L’ancien responsable de la Confédération asiatique de football, le Qatari Mohamed Bin Hammam, membre du Comité exécutif de la Fifa est le principal mis en cause dans les documents que s’est procuré le Sunday Times. Avant qu’il ne soit radié à vie en 2012 de la Fifa pour corruption, aurait versé des pots-de-vin à plusieurs personnalités de la planète football afin qu’elles soutiennent la candidature du Qatar.

Le journal s’est appuyé sur des mails envoyés par le concerné. Il s’agit de versement de sommes de 200 000 dollars à 30 responsables de fédérations africaines ainsi que de 1,6 million de dollars à l’ex-président de la Concacaf Jack Warner, également vice-président de la Fifa avant de démissionner en 2011. Ces accusations viennent quelques jours après la déclaration de Sepp Blater, patron de la Fifa, qui a affirmé, que certains pays, comme la France et l’Allemagne avaient exercé des pressions sur l’instance internationale afin que ce Mondial 2022 soit confié au Qatar.

Une information troublante qui a été démentie par les deux pays. La semaine prochaine, la Fifa devra organiser son congrès. Un rendez-vous durant lequel Blatter annoncera sa candidature pour un cinquième mandat. La question liée à l’organisation du Mondial qatari devra être discutée durant ce congrès. Certains proposent l’organisation de la Coupe du Monde 2022 durant l’hiver étant donné que les températures au Qatar sont très élevées. D’autres estiment qu’il serait préférable de refaire le vote. Surtout si ces accusations concernant le payement de pot de vin par le Qatar sont confirmées.

Elyas Nour