Le Ministère des Affaires religieuse vient de mettre fin à la polémique. Les joueurs algériens sont finalement autorisés à ne pas observer le jeûne du Ramadhan à l’occasion du match décisif face à l’équipe d’Allemagne, lundi à 17h heure locale (21h heure Algérienne). L’enjeu de ce match, une qualification historique en quarts de finale de la Coupe du Monde, transcende visiblement les considérations religieuses.

Les joueurs autorisés à ne pas jeûner

Le Ministère des Affaires religieuses a tranché sur la question du jeûne des joueurs de la sélection nationale de football durant leurs entrainements et pendant le match crucial qui va les opposer à l’équipe d’Allemagne. Selon M. Kamel Bouzidi, membre du Conseil scientifique des fatwas au Ministère des Affaires religieuses, les Verts ne sont pas contraints de remplir le devoir religieux du jeûne, non seulement en raison de l’importance capitale de cette rencontre footballistique mais également à cause de l’effort physique qu’exige ce match.

S’appuyant sur une ancienne fatwa établie en 1982 par le défunt Ahmed Hamani, à l’époque directeur du Conseil scientifique des fatwas au Ministère des Affaires religieuses, M. Kamel Bouzidi a déclaré au quotidien arabophone Echourouk que la question de la permissivité de ne pas observer le jeûne dans le cas des joueurs algériens était déjà une question résolue à l’époque où les Verts ont rencontré, en 1982, la même équipe d’Allemagne. M. Bouzidi a déclaré que cette fatwa s’appuie sur les préceptes de la religion musulmane, qui autorise les personnes en voyage à ne pas observer le rite du jeûne. À ce titre, l’équipe nationale de football est autorisée à ne pas jeûner lors de son déplacement de Sorocapa à Porte Alegre pour rencontrer l’équipe d’Allemagne lundi prochain.

Il est à noter qu’un autre imam a autorisé les Verts à ne pas jeûner. Il s’agit de Djelloul Kassoul, imam de la mosquée Al Qods de Hydra et ancien responsable de la direction des fatwas au ministère des Affaires religieuses. Ce dernier a affirmé qu’il y a  » un consensus au sein des savants musulmans permettant d’autoriser les joueurs en voyage et qui fournissent un effort très dur à ne pas jeûner « .

Halilhodzic n’a pas conseillé aux joueurs de ne pas jeûner

 » Le coach national n’a à aucun moment conseillé aux joueurs de l’équipe algérienne de ne pas jeûner en cette période de coupe du monde », indique un communiqué de la Fédération algérienne de football (FAF) cet après-midi.

Plus tôt dans la journée, certains journaux avaient rapporté que Vahid Halilhodzic avait demandé aux joueurs de ne pas respecter le jeûne.  » La FAF dément avec vigueur cette allégation « , ajoute le communiqué de la FAF, rappelant que le sélectionneur national  » avait refusé de répondre aux journalistes qui ont abordé la question du jeûne lors de la conférence de presse d’après match (Algérie- Russie). « 

Le communiqué assure que le coach algérien est  » très respectueux de la religion musulmane.  » La FAF fait remarquer qu’en trois années à la tête de l’équipe nationale,  » aucun problème relatif aux questions religieuses ou politiques, qui relèvent du libre arbitre de chaque personne, ne s’est posé. « 

Notez cet article