vahid halilhodzic

Vahid Halilhodzic a tenu, hier, une conférence de presse à l’Estadio Baixada de Curitiba qui abritera, aujourd’hui, la rencontre Algérie-Russie, pour le compte du troisième et dernier match du premier tour du Mondial. Le sélectionneur national a répondu aux questions des médias algériens et russes présents sur place. Comme le stipulent les règlements de la FIFA, ce point de presse a eu lieu dans la nuit d’hier et a duré une demi-heure.

D’emblée, Vahid Halilhodzic annonce la couleur. Pour lui, il sera inconcevable de penser à jouer pour récolter un seul point. Selon lui, cela risque de jouer un vilain tour à son équipe. Le Bosnien n’a pas aussi manqué l’occasion de citer l’Italie et la Côte d’Ivoire qui se sont fait éliminer, après avoir visé le nul. Vahid Halilhodzic dira : «On ne jouera pas pour le nul. Notre objectif est de gagner. On veut à tout prix éviter les scénarios de l’Italie et de la Côte d’Ivoire qui se sont fait éliminer au premier tour, alors qu’elles pouvaient aisément se qualifier. Cela s’est produit car les Italiens ainsi que les Ivoiriens aient joué pour le nul, pas pour la victoire. Je suis vraiment triste pour la Côte d’Ivoire qui pouvait se qualifier, mais certains joueurs étaient beaucoup plus individualistes. Dommage pour les ivoiriens.»

«Mon équipe ne sait pas faire match nul !»

Pour Vahid Halilhodzic, son équipe ne sait pas faire  match nul. Il annonce que son équipe gagne ou perd. Il déclare à ce propos : «Il faut que vous sachiez que mon équipe ne sait pas faire match nul. Soit on gagne, soit on perd. On marque des buts et on encaisse. Pour ce match face à la Russie, nous allons tout faire pour inscrire un ou deux buts et bien défendre pour éviter de ne pas encaisser des buts. C’est ça le plus important. Nous allons aborder ce match avec l’idée de le gagner pour entrer dans l’histoire.»

«Si on se qualifie, je chanterai et danserai à l’algérienne»

Interrogé par un confrère algérien sur ce qu’il fera en fin de match, en cas de qualification au deuxième tour qui sera synonyme d’un véritable exploit, Vahid Halilhodzic ne veut pas danser plus que la musique, comme il l’a si bien dit : «Vous dansez plus vite que la musique. Chaque chose en son temps. Maintenant, je ne pense qu’à cette rencontre face à la Russie. Ce sera un match important que nous devons gagner pour nous qualifier. Si on se qualifie, je chanterai et danserai à l’algérienne.»

Lire la suite sur Le Buteur

Notez cet article