La chanteuse Noura, décédée dimanche dans un hôpital  parisien suite à une longue maladie, sera inhumée dans son pays natal, l’Algérie,  a appris l’APS auprès de son époux, Kamel Hamadi.

« Elle sera enterrée, pour exaucer son dernier voeu, parmi les siens au  cimetière de Sidi Yahia, sur les hauteurs d’Alger », a précisé Kamel Hamadi,  auteur-compositeur, qui a partagé plus de 55 ans de sa vie avec celle qu’il  a accompagnée dans sa carrière artistique, depuis ses débuts dans les années  50.

Il n’a pu fournir d’autres détails quant à un ultime hommage qui lui  serait rendu à Paris et à la date exacte du rapatriement du corps, les formalités  y afférent ne pouvant être effectuées un dimanche, jour de repos hebdomadaire  en France.

De l’artiste, l’auteur-compositeur dit retenir une « voix mélodieuse, digne ambassadrice d’un pays qu’elle chérissait plus que tout ». « C’est avec  moi qu’elle avait débuté sa carrière d’artiste. Elle a dignement honoré son  pays, l’Algérie, qu’elle avait chevillée au coeur », a-t-il dit.

Lire la suite sur El Watan