Lors de la présentation du plan d’action du gouvernement par Abdelmalek Sellal, la thématique de l’habitat a été abordée par le Ministre du logement Abdelmajid Tebboune. Il est confiant pour l’achèvement du dernier plan quinquennal.

Le Ministre du logement a profité du grand oral d’Abdelmalek Sellal pour faire son bilan sur la réalisation et l’attribution des logements, notamment ceux relevant du social. De manière globale le ministère estime que « nous sommes actuellement à 96% du quinquennal qui est lancé et nous terminerons l’année avec 85% du quinquennal réceptionné », a-t-il précisé à l’APS. Un bilan qui doit composer certes avec un plan inachevé, mais qui selon le ministre est satisfaisant. Le gouvernement dans son plan d’action des cinq prochaines années compte ne rien changer à sa politique de logement au contraire, il est prévu qu’1,6 million d’habitations supplémentaires soit ajouté aux programmes précédents. Un défi relevable en cinq ans ? Pas sûr.

Certes ces réalisations ont été entamées mais n’ont pas résolu pour autant la crise du logement. Seulement à Alger 20 000 logements sociaux sont toujours en attente d’attribution, laissant sur le carreau des familles en attente de relogement. Tebboune s’est justifié en indiquant qu’au total, « il y a actuellement 171.000 logements sociaux locatifs disponibles et terminés et il y a 63.000 logements en pré-affectation, soit un taux qui dépasse 70 à 75% ».

Concernant le problème d’affectation de logements, le ministre a indiqué que « le président de la République a ordonné que ce soit fait avant le mois de Ramadhan pour les logements terminés ». Le rendez-vous est pris.

Notez cet article