« L’Algérie manque de talent et d’expérience ». Cette déclaration de José Mourinho à Yahoo Sport a fait le tour de la toile et a suscité un véritable buzz sur les réseaux sociaux en Algérie.

José Mourinho a-t-il sous-estimé l’Algérie ? Pour de nombreux internautes algériens amoureux du sport roi, c’est encore pire que cela. L’entraineur portugais est accusé par de nombreux Algériens d’avoir manqué de respect à tout un pays dont il connaît très peu de choses. Le célèbre entraîneur de Chelsea a donc soulevé une vague d’indignation, même si certains commentateurs ont approuvé ces propos. Mais pour sa part, Wassim Benslimane, un freestyler algérien réputé dans le monde entier, appelé communément Wass, a tenu à répondre personnellement au coach portugais qui collectionne les titres et les palmarès impressionnants, mais aussi les provocations et polémiques.

Wass a donc réalisé une vidéo où il adresse un message clair à Mourinho :  » Vous ne connaissez pas suffisamment le talent algérien « .  « Wass », âgé de 27 ans,  qui a notamment obtenu la deuxième place trois années consécutives à Prague lors de la dernière compétition internationale de Freestyle football, a posté une vidéo sur Youtube où il étale tous ses gestes techniques épatants et ses prouesses accomplies sous les yeux des stars du ballon rond à l’image du joueur anglais Ashley Cole ou du célèbre Diego Maradona. En effet, Wassim Benslimane, a rencontré le « Dieu » du football Maradona, qui a été ébloui par ses démonstrations impressionnantes.  » J’ai voulu répondre de manière ironique à Mourinho après avoir vu que les Algériens avaient été touchés dans leur estime « , confie ainsi Wass pour expliquer les raisons qui l’ont poussé à poster cette vidéo.   » J’ai voulu tourner en dérision les propos de Mourinho concernant l’équipe nationale. Il fallait défendre notre fierté nationale « , a-t-il ajouté.

Rappelons enfin que Wass est très impliqué dans le développement de sa discipline en Algérie. C’est lui qui a organisé le premier championnat d’Algérie de freestyle ball « Wass Freestyle Cup », en juin 2012.  Il reste, aujourd’hui encore, l’ambassadeur de l’Algérie à travers le monde dans cette discipline où il est classé vice-champion du monde.

Notez cet article