Pour répondre à cette question, un internaute Algérien est parti jusqu’en Allemagne pour filmer un hôpital allemand et dresser une comparaison avec les hôpitaux algériens. Cet internaute a réalisé une vidéo, postée sur YouTube, afin de monter aux internautes algériens le respect total de l’hygiène en Allemagne.

Dans cette vidéo, l’internaute algérien se balade dans un établissement hospitalier allemand et décrit le moindre détail, pour expliquer toute la différence qui sépare cet hôpital d’un hôpital algérien. « Regardez comment cette salle d’attente et cette salle des visiteurs est propre, bien aménagée et décorée, » relate de prime abord ce YouTubeur algérien, qui clame son indignation face à l’état catastrophique de nos hôpitaux algériens.

https://www.youtube.com/watch?v=XVnBnxSNzec

« Leurs hôpitaux sont plus propres et confortables que nos hôtels. Et après, c’est nous qui les qualifions de kouffars (‘impies) ! Ces gens-là appliquent davantage l’Islam et ses préceptes que nous les Algériens », s’écrie encore cet internaute, qui nous fait visiter dans sa vidéo un hôpital où aucun détritus ni tâches ne sont visibles à l’oeil nu. Après avoir montré comment les livres sont rangés dans les bibliothèques et comment les ustensiles sont propres, cet internaute algérien explique qu’il ne cherche nullement à comparer l’Allemagne à l’Algérie. « Je veux juste démontrer que lorsqu’on aime réellement son pays, on atteint ce niveau de bonne gestion. Mais dans notre pays, on détourne nos richesses depuis notre Indépendance et on abandonne nos patients à l’insalubrité« ,  confie l’auteur de cette vidéo qui ne cesse d’enchaîner les « Allah Ibarek » et les « Machallah » à chaque fois qu’il filme un coin de l’hôpital allemand. « Je lance un appel à tous les Algériens pour qu’il diffusent des vidéos comparant nos hôpitaux aux hôpitaux étrangers. Peut-être que nos images vont interpeller nos dirigeants », conclut en dernier lieu cet internaute révolté.

Pour accorder du crédit aux propos de cet internaute, nous vous invitons à regarder la vidéo, qui relate avec éloquence la gravité de la situation de nos hôpitaux :