La pilule ne passe pas. Sur les réseaux sociaux, les internautes algériens critiquent sévèrement la présence de l’Algérie au défilé du 14 juillet.

Le défilé est terminé mais la polémique, elle, continue. Pour commémorer le centenaire du déclenchement de la Première Guerre Mondiale, la France a invité tous les belligérants à son défilé du 14 juillet. Une invitation à laquelle, l’Algérie, qui avait envoyé un contingent de quelques 20.000 combattants en Europe entre 1914 et 1918, a répondu présent. Ce lundi 14 juillet, pour la première de son histoire, l’Algérie a effectivement défilé sur les Champs-Elysées aux côtés des autres nations invitées.

Si certains voient là le signe d’un début de réconciliation entre les deux peuple, la présence algérienne aux festivités du 14 juillet est loin de faire l’unanimité. En plus d’avoir divisé la classe politique nationale, elle est vivement contestée par les internautes algériens et français, qui ne mâchent pas leurs mots. Les premiers considérent l’envoi d’une délégation algérienne à Paris comme un affront fait à la mémoire des résistants, qui ont combattu pour l’Indépendance de l’Algérie.

Sur sa page Facebook, Lotfi Double Kanon, outré, a réagi au passage des trois officiers algériens sur les pavés des Champs-Elysées. « Aujourd’hui en direct Les Harkis et l’Armée nationale côte à côte dans le défilé français ! Je suis incapable de m’exprimer ! Que Dieu apporte sa Miséricorde aux martyrs », a ainsi écrit le rappeur engagé. « Traîtres », « honteux », « harkis »… les commentaires des fans du chanteur à son post étaient tout aussi virulents.

D’autres internautes algériens sont revenus, à cette occasion, sur la polémique du drapeau vert en France durant la Coupe du Monde. Souvenez-vous, la mairie de Nice était allée jusqu’à interdire aux supporters de l’équipe d’Algérie de défiler avec le drapeau national pour célébrer la qualification des Fennecs en 8è de finale. Mais ce lundi 14 juillet, le drapeau algérien est toléré sur les Champs-Elysées.