Le grand plan de relogement annoncé par la wilaya d’Alger a débuté le 21 juin. Suspendu depuis, il ne sera mis achevé qu’après la fin du Ramadhan. Pour le moment, 4.500 familles en ont bénéficié.

L’opération de relogement a commencé le 21 juin dans la wilaya d’Alger. 4.500 familles ont depuis été relogées dans des cités nouvellement construites dans les communes d’Ouleb Chebel et de Heuraoua. Au total, ce plan de relogement devrait toucher 25.000 familles. Mais pour les autres familles, il faudra s’armer de patience. L’opération a effectivement été suspendue et ne reprendra pas avant la fin de Ramadhan, indique une dépêche APS.

Annoncé depuis plusieurs mois, ce plan de relogement témoigne de la volonté de la wilaya d’éradiquer complètement les bidonvilles et les habitations précaires dans la capitale. Il concerne principalement les habitants des IMR, des bidonvilles, des chalets, et les familles souffrant de la promiscuité ou logeant dans des caves et sur les terrasses des immeubles. Ansi les familles relogées ces derniers jours à Ouleb Chebel habitaient avant les bidonvilles d’Ouleb Chebel, de Birtouta, de Birkhadem, de Zéralda et d’El Maqaria.

Les frais de déménagement sont pris en charge par la wilaya d’Alger. Ils s’élèvent environ à 100.000 dinars par famille. La wilaya a donc a dû ajouter quelques 300 millions de dinars à son budget pour l’année 2014.

La rédaction avec APS

Notez cet article