Dans le but d’améliorer la qualité des services de l’aéroport international d’Alger, celui-ci verra son aérogare s’agrandir dès 2014.

Les travaux de la nouvelle aérogare de l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger commenceront, comme prévu, en 2014 et seront achevés en 2018 selon les déclarations du PDG de la société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires, à savoir, Tahar Allache. A ce propos, il s’est entretenu avec l’APS et a affirmé « Les études détaillées concernant le projet de la nouvelle aérogare sont achevées et les travaux débuteront bien en 2014, dès la signature du contrat avec l’entreprise sélectionnée pour sa réalisation ». Il a également ajouté que « C’est une aérogare qui ne sera pas destinée à la compagnie nationale de transport aérien uniquement, nous avons élaboré un schéma directeur et effectué des statistiques qui ont abouti à la nécessité de réaliser cette nouvelle structure pour renforcer le trafic international ».

Par la suite, il n’a pas hésité à expliquer que la première étape de ce schéma aura lieu du côté ouest de l’aéroport et concernera donc directement la nouvelle aérogare, et, que la seconde étape, elle, affectera le côté est et consistera à réaliser une troisième aérogare d’ici 2032.  De cette manière, ce qui était l’ancien salon d’honneur ainsi que les actuelles aérogares pour les vols domestiques et pour les vols destinés au Hadj et la tour de contrôle représenteront la base de ce projet.

Dans seulement quatre ans, le trafic domestique sera affecté à ce qui n’est pour l’instant que l’aérogare international. Une partie de ce dernier sera d’ailleurs entièrement consacrée aux voyages vers le pèlerinage.

Notez cet article