Le Ministre des sports, Mohamed Tahmi, a révélé, lundi les véritables raisons qui sont à l’origine de l’annulation du voyage des joueurs de l’équipe nationale de football à Doha au Qatar.

Lors de sa participation au forum du quotidien arabophone «Echourouk», il a affirmé qu’il est, lui-même,  derrière l’annulation du déplacement de la sélection nationale au Qatar, sur invitation du prince régnant.

A leur retour du Brésil, où ils ont été les auteurs d’un super parcours, les Verts devaient se déplacer à Doha au Qatar pour assister à une cérémonie en leur honneur organisé par ce petit émirat du golfe. Les joueurs devaient recevoir également des cadeaux. L’avion, dépêché par le prince qatar,i avait atterri à l’aéroport d’Alger. Les Verts s’étaient même déplacés sur les lieux. Mais, finalement, c’est le Ministre des Sports, Mohamed Tahmi, qui en personne s’est rendu à l’aéroport afin d’empêcher le décollage de l’avion.

« L’Algérie n’a reçu aucune invitation officielle de la part du Qatar. Cela s’est fait entre le prince qatari et le PDG du groupe Ooredoo, Joseph Ged« , a déclaré Tahmi. D’ailleurs, au lendemain de cette annulation in extremis du déplacement des Verts au Qatar, le Ministre avait reçu dans son bureau le patron de l’opérateur de la téléphonie mobile qatari.

Pourquoi les autorités algériennes ont-elles tardé à réagir ? 48 H avant l’arrivé de l’avion princier sur le tarmac de l’aéroport algérois, l’information concernant l’invitation des Fennecs par le Qatar avait fuité dans la presse nationale. Pour certains observateurs, la réaction tardive des autorités algériennes est liée à la fin du contrat de sponsoring d’Ooredoo avec l’équipe nationale. La FAF a lancé, il y a trois jours, un avis d’adjudication. Ainsi, seul six joueurs, à savoir Rais M’Bolhi, Madjid Bouguerra, Saphir Taider, Hassen Yebda, Faouzi  Ghoulam et Yacine Brahimi, ayant paraphé des contrats individuels avec l’opérateur ont été autorisés à se déplacer au Qatar en compagnie de Joseph Ged. Ils ont d’ailleurs participé là-bas à une émission de BeIn Sports.

Elyas Nour

Notez cet article