Jeudi soir, le site internet de la Fédération algérienne de football (FAF) a été victime d’une action de piratage informatique. Les hackers ont détourné le site de la FAF pour exprimer leur opposition au lancement de l’exploitation du gaz de schiste en Algérie. Les auteurs de cette cyberattaque ont profité également de cette occasion pour clamer leur désaccord quant à la venue de l’entraîneur français Christian Gourcuff, qui doit remplacer à la tête de la barre technique de l’équipe nationale, le très populaire Vahid Halilhodzic.

« Le peuple algérien ne veut pas du gaz de schiste. Le peuple algérien ne veut pas de Gourcuff ». Voici le message posté par le hacker « Algeriano » qui laisse même l’adresse d’une page Facebook en guise de « signature ». Avec un fond audio de Qassaman, l’hymne national algérien, cette cyberattaque se présente comme une action patriotique qui vise à défendre les intérêt de la nation !  Ceci dit, il parait tout de même étrange de mêler la lutte contre le gaz de schiste au maintien de coach Vahid à la tête de l’équipe nationale. Comme quoi, le football sert de réceptacle à toutes les frustrations des Algériens. Quant à Christian Gourcuff, son arrivée à la tête des Verts est loin de faire l’unanimité en Algérie.