La Coupe du Monde s'est terminée dimanche par la courte victoire de l'Allemagne sur l'Argentine (1-0 aux prolongations). Mais durant le tournoi, jamais aurant de buts n'auront été inscrits. Et l'équipe d'Algérie n'a pas démérité. Retour sur le Mondial le plus offensif de l'histoire.

C'est donc l'Allemand Mario Götze qui a inscrit le dernier but du Mondial 2014. Un but en or puisqu'il offre à son équipe sa 4è étoile. Entrée en cours de jeu, le joueur de 22 ans est parvenu à la 115è minute de la finale à tromper la vigilance d'une redoutable défense argentine, très bien organisée depuis le début du tournoi.

Advertisement

 

Un but en or aussi parce que l'attaquant du Bayern de Münich conforte ainsi un record historique réalisé durant cette Coupe du Monde. En effet, le Mondial 2014 est le plus offensif de l'histoire de ce tournoi. Jamais autant de buts n'auront été inscrits au cours de ce mois de compétition, la plus prestigieuse de la planète football. Avec la magnifique reprise de volée de Mario Götze, le nombre total de buts marqués durant la Coupe du Monde au Brésil s'élève donc à 171. L'édition 2014 égale ainsi le record de but de l'édition 1998 en France.

 

Sacrée championne du monde dimanche, la bande de Philippe Lahm y est pour beaucoup puisque l'équipe allemande a réalisé 18 buts, dont noamment les 7 réalisations en demi-finale face au Brésil, le pays hôte humilié devant son public. L'Europe, qu'on disait à la peine durant ce Mondial, parvient à placer 3 de ses représentants dans le top 7. Ainsi, aux côtés de l'Allemagne, on retrouve à la deuxième place du classement des meilleures attaques du Mondial 2014 les Pays-Bas d'Arjen Robben et la France de Karim Benzema à la 5è position. Les équipes d'Amérique latine sont également à la fête avec 3 ambassadeurs présents dans le top 7 : la Colombie, le Brésil (demi-finaliste) et l'Argentine (finaliste).

 

L'Algérie 7è meilleure attaque

 

L'Algérie crée la surpise en se glissant dans ce classement des meilleures attaques du monde. Les Fennecs, qui ont pour la première fois de leur histoire participé à un 8è de finale d'un Mondial, finissent 7è meilleure attaque du tournoi. Rappelons que la sélection nationale a été l'une des rares à accrocher l'Allemagne, vainqueur final, en les poussant jusque dans leur retranchement en 8è de finale.