Infographie. L’excédent commercial de l’Algérie en baissse

0
327

L’excédent commercial de l’Algérie s’est chiffré à 3,89 milliards de dollars (mds usd) pour le premier semestre 2014. À la même période en 2013, il atteignait 4,83 mds usd, ce qui correspond à une baisse de 19,5%.

Le Centre national de l’informatique et des statistiques des douanes (CNIS) a révélé ce matin les principaux chiffres du commerce extérieur pour la période allant de janvier à juin. La baisse de l’excédent commercial algérien s’explique par les variations simultanées des exportations et des importations : les premières ont diminué tandis que les secondes ont augmenté.

Les exportations ont en effet totalisé 33,59 mds usd sur les 6 premiers mois de 2014, contre 34,14 mds usd sur les 6 premiers mois de 2013. Cela correspond à une baisse de 1,61% des exportations.

Ce recul s’explique essentiellement par la baisse de 2,30% des exportations d’hydrocarbures pendant la même période. Les exportations d’hydrocarbures représentent 95,92% du volume total des exportations.

Les principaux produits exportés hors hydrocarbures étaient les demi-produits avec 1,12 md usd (+37%), les biens alimentaires avec 179 millions usd (-28,9%) et les produits bruts avec 56 millions usd (-9,6%).

À l’inverse, les importations ont augmenté de 1,32%, passant de 29,30 mds usd au premier semestre 2013 à 29,69 mds usd au premier semestre 2014.

Les importations étaient constituées des demi-produits qui ont totalisé 6,55 mds usd (+8,22%), des produits alimentaires à hauteur de 5,77 mds usd (+13,25%) et des biens d’équipements industriels avec 9,27 mds usd (+9%).

À noter enfin que les principaux clients de l’Algérie au premier semestre 2014 étaient l’Espagne (4,72 mds usd), l’Italie (4,52 mds), la France (3,37 mds), les Pays-Bas (2,8 mds) et la Grande-Bretagne (2,76 mds), et que ses principaux fournisseurs étaient la Chine (4,04 mds usd), la France (3,42 mds), l’Italie (2,65mds), l’Espagne (2,65 mds) et l’Allemagne (1,82 md).

La rédaction avec APS