“Il est temps que la religion devienne un catalyseur dans le processus de résolution.” Alors que la sanglante opération israélienne “Bordure protectrice” a entamé mardi 22 juillet son 14e jour, le vœu pieux du professeur Mohammed Al-Dajani (université palestinienne Al-Qods de Jérusalem), formulé en février 2011 après la visite historique de représentants juifs, chrétiens et musulmans au camp d’extermination d’Auschiwtz (Pologne), n’a jamais semblé aussi loin de se réaliser. Voici pourtant quelques raisons d’espérer.

Au lendemain des émeutes survenues en marge d’un rassemblement pro-palestinien interdit à Sarcelles (Val-d’Oise, France), l’imam de Drancy (Seine-Saint-Denis) Hassen Chalghoumi, le grand rabbin de France Haïm Korsia et quelques représentants de la communauté chrétienne se sont réunis lundi 21 juillet pour une prière multiconfessionnelle dans la synagogue de la ville.

A Berlin, un imam, un pasteur et un rabbin ont choisi d’aller plus loin encore : ils envisagent de construire un lieu de prière unique où ils pourraient communier tous ensemble. Le financement de cette “Maison de l’Un” n’est pas encore assuré, mais si le projet se réalise il sera une grande première et un incroyable exemple pour le dialogue inter-religieux partout dans le monde.

Pour comprendre toute l’histoire des relations entre juifs et musulmans, soit 1 150 pages…

120 chercheurs de tous les pays ont uni leurs efforts pour offrir un ouvrage inédit de 1 150 pages intitulé “Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours”. Se voulant impartial et transdisciplinaire, l’objectif est de donner au lecteur les clés pour comprendre les relations qui ont uni les deux communautés religieuses depuis le 7e siècle. Les deux directeurs de ce travail collectif, Benjamin Stora et Abdelwahab Meddeb, décrivent leur projet dans cette brève vidéo de présentation.

…soit 4×52 minutes

La chaîne franco-allemande Arte a diffusé en octobre dernier une série de 4 documentaires au titre évocateur, “Juifs et musulmans – si loin, si proches”. Rue 89 propose en accès direct sur son site et jusqu’à jeudi les épisodes 1 et 3, “histoire de ne pas laisser quelques décennies de conflit occulter dans les mémoires treize siècles pendant lesquels juifs et musulmans ont vécu une histoire commune, parfois dans l’harmonie, le plus souvent dans la paix.”

Notez cet article