La déclaration d’amour des Algériens à Halilhodzic : Vahid ne nous quitte pas !

0
466

Après trois ans à la tête de la sélection algérienne, l’entraineur bosnien de 62 ans a décidé de démissionner, livrant les Fennecs aux mains d’un nouveau coach. Toutefois, les supporters algériens n’ont pas dit leur dernier mot et ils comptent bien trouver un moyen de retenir Vahid Halilhodzic. 

Depuis la fin du match décisive en huitième de finale contre l’Allemagne, les fans de l’équipe nationale algérienne ne cessent de se déchaîner sur les réseaux sociaux. A travers différents messages et autres statuts, ils remercient le sélectionneur et lui expriment leur admiration. “Après avoir fait la gloire du Losc et d’autres clubs, aujourd’hui Vahid fait trembler le monde du football avec l’équipe d’Algérie ! Dans les commentaires sur Internet, les supporters du coach se sont exprimés sans retenue. “Un grand oui pour qu’il reste à la tête de l’équipe!” clame l’un, “Il doit rester pour la stabilité du groupe. Nous ne trouvons jamais meilleur que lui”, s’inquiètent d’autres. Pour unir leurs forces et tenter de se faire entendre, certains internautes ont mis en place une pétition sur internet “pour que le Coach Vahid reste à la tête de la sélection algérienne de football”. Diffusée sur Facebook depuis le 27 Juin, celle-ci a déjà atteint les 50 400 “like”. Et une autre pétition postée sur Avaaz qui a recueilli quant à elle 15 713 signatures. Sur Twitter, celui que les Algériens surnomment affectueusement “Wahid” fait également l’unanimité. Le hashtag #halliloreste a été mis en place pour faire d’avantage pression.

Et si l’ancien entraîneur du PSG est autant apprécié c’est bien parce qu’il il est le premier à apporter aux Fennecs la régularité et l’harmonie qui leur manquaient. Le miraculé de la guerre de Bosnie a su apporter sa maîtrise du jeu, sa discipline mais surtout communiquer aux joueurs son mental d’acier. Il a su analyser le jeu de chaque adversaire et proposer une équipe différente pour s’y adapter lors de chacune des rencontres. Face aux Allemands il n’a d’ailleurs pas hésité à laisser trois joueurs importants, à savoir Nabil Bentaleb, Yacine Brahimi et Abdelmoumène Djabou, sur leur banc pour leur légère infériorité physique. Alors, les supporters algériens arriveront-ils à convaincre ce fin stratège de rester?