Le dernier rapport du Conseil mondial de l’or (CMO) indique que les réserves en or de l’Algérie sont restées stables.

Le CMO a publié son rapport annuel, qui puise ses données du Fond monétaire international (FMI). Sur 100 pays classés en fonction de leurs réserves en or, l’Algérie se trouve à la 24e place, avec 173,6 tonnes d’or à la fin juin 2014.

À la tête du classement, on trouve les États-Unis, qui devancent l’Allemagne et le FMI. Seuls les pays qui ont communiqué leurs avoirs en or durant les six derniers mois figurent dans ce classement.

Toujours selon le rapport du CMO, les avoirs en or de l’Algérie ont représenté, fin juin 2013, 3,5% des réserves officielles globales du pays à l’étranger. Il est également important de noter que les avoirs de l’Algérie sont restés stables depuis 2002. La banque algérienne privilégie en effet l’accumulation des réserves de change à celle des avoirs en or, et ce afin de renforcer la position extérieure de l’Algérie. En effet, l’or, considéré comme une valeur refuge par les investisseurs, risque des fluctuations de prix sur les marchés internationaux, qui pourrait corrélativement engendrer une volatilité des avoirs extérieurs du pays.

La rédaction avec APS