Algérie : Plusieurs journaux suspendus pour dettes impayées à nouveau imprimés

0
175

Les journaux dont l’impression a été suspendue pour dettes impayées ont commencé à être réédités depuis ce mercredi 3 juillet. Mais la totalité n’a pas encore obtenu d’accord avec l’imprimerie pour relancer leur impression.

Le tirage des journaux El Fajr, El Sawt El akhar (l’autre voix), El Ahdath et l’hebdomadaire spécialisé « Itmag »  a repris après plusieurs jours de suspension. Le PDG de l’imprimerie du centre, Abdelkader Metchat a indiqué qu’il avait conclu un accord avec  les responsables des journaux afin qu’ils règlent leurs impayés pour l’impression. Hada Hazem, la directrice du journal El Fadjr, l’un des premiers titres suspendus, a indiqué que « le tirage du journal sera repris mercredi à l’imprimerie du centre après la remise par la direction du quotidien d’un chèque bancaire et la conclusion d’un accord portant sur le rééchelonnement des dettes du journal estimées à 5,4 milliards de centimes ». Quant au directeur général du journal arabophone El Ahdath, il a indiqué que le « tirage du journal reprendra également mercredi à l’imprimerie du centre après la conclusion d’un accord portant sur le règlement d’une partie des dettes et le rééchelonnement du reste des dettes estimées à 1,5 milliards de centimes ». En revanche les deux versions de Djazair News restent suspendues, et n’ont pas encore réglé leur contentieux avec l’imprimerie.

Ces journaux dont l’impression avait été suspendue dénonçaient un traitement injuste, estimant que cette suspension visait seulement quelques journaux. Le PDG de l’imprimerie centre a rappelé « l’affaire des dettes en suspens des journaux auprès de l’imprimerie du centre est d’ordre purement commercial, du fait que l’imprimerie revêt le caractère d’entreprise publique commerciale ».

La rédaction avec APS