Revue de presse. Bougherra : des garanties pour être gardé par Gourcuff

0
266

Critiqué pour ses petites prestations lors du Mondial brésilien, ce qui lui a valu du reste d’être relégué au statut de remplaçant lors des deux derniers matchs des Verts dans la compétition, Madjid Bougherra n’est pas près de mettre un terme à sa carrière internationale.

Il l’a lui-même réitéré dans une interview à RMC, dans laquelle il a révélé avoir eu des assurances de la part des responsables des Fennecs quant à l’intention du nouvel entraîneur national, le Français, Christian Gourcuff de miser sur lui en vue de la prochaine échéance, à savoir la Coupe d’Afrique des nations 2015 qui se déroulera au Maroc, et dont la phase des poules des éliminatoires débutera en septembre prochain.

Toutefois, le désormais ex-capitaine de Lekhwiya (Qatar) n’a pas précisé d’où lui sont parvenues ces garanties, bien que les observateurs soient unanimes à croire qu’il s’agit d’une intervention de la part du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, en personne pour que le  »Magic » soit gardé dans l’effectif des Verts en vue du prochain rendez-vous continental. En fait, l’homme fort du football algérien a toujours estimé que l’un des rares rescapés de la génération d’Oum Derman, qui ont été épargnés par l’ex-sélectionneur, Vahid Halilhodzic, joue un rôle très important dans la vie du Club Algérie. Il a toujours été d’ailleurs un trait d’union entre les joueurs et le sélectionneur ainsi que le président de la FAF. Très estimé par ses coéquipiers, il est toujours là pour régler les moindres problèmes surgissant dans le groupe, ce qui a permis ainsi d’instaurer un esprit de famille remarquable ayant sensiblement contribué dans le beau parcours de l’équipe nationale lors du Mondial brésilien.

Absent au cours de la précédente CAN à cause d’une blessure, Bougherra espère ainsi disputer sa dernière compétition africaine avant de tirer sa révérence. Lui-même a déclaré, dans ledit entretien, qu’il comptait justement mettre un terme à sa carrière internationale après le rendez-vous africain. Mais il faudra d’abord que l’équipe nationale arrache son billet qualificatif pour ce tournoi.

Lire l’article sur Le Courrier d’Algérie