Deux personnes portées disparues en une seule semaine dans la wilaya de Tizi Ouzou. Pour dénoncer l’insécurité, les citoyens de la localité d’Azazga marcheront aujourd’hui à partir du siège de l’APC jusqu’à celui de la daïra.

Une action qui donne suite, en effet, à l’appel lancé par la coordination des comités de village, six jours après la disparition du jeune étudiant Dj. Saïd âgé de 23 ans. Ce dernier, originaire du village Ighil Bouzal qui a quitté son domicile familial dimanche dernier n’a donné aucun signe de vie depuis. La seule hypothèse soupçonnée est celle d’un enlèvement.

Ainsi et en attendant plus de précisions, les villageois ont décidé de marcher aujourd’hui pour lancer leur cri de détresse et leur ras-le-bol de «l’atmosphère d’insécurité qui règne dans la région»…

Lire la suite sur Le Temps d’Algérie

Notez cet article