L’un des objectifs déclarés de l’opération israélienne dans la bande de Gaza est de détruire les tunnels creusés par le Hamas qui, selon Israël, permettent l’infiltration de combattants sur son territoire. Reportage au cœur de ces installations.

L’armée israélienne a annoncé jeudi 31 juillet la mobilisation de 16 000 réservistes supplémentaires, portant leur nombre à 86 000, afin de poursuivre l’opération menée dans le bande de Gaza depuis le 8 juillet. Depuis le début de l’opération Bordure protectrice, 1 330 personnes sont mortes et plus de 7 300 ont été blessées côté palestinien, en majorité des civils, et 56 soldats israéliens ont été tués, le bilan le plus lourd pour Tsahal depuis sa guerre contre le Hezbollah libanais en 2006.

Les forces israéliennes se disent toutefois proches d’atteindre leur objectif : détruire l’ensemble des tunnels frontaliers creusés par les activistes palestiniens, au cœur du conflit. Le général Sami Turgeman, chef des forces israéliennes engagées dans la bande de Gaza, a ainsi déclaré mercredi qu’elles étaient « à quelques jours d’avoir détruit l’ensemble des tunnels des assaillants ». L’armée a indiqué que 32 tunnels avaient à ce jour été découverts et que la moitié d’entre eux avaient été dynamités.

Antoine Mariotti, Chris Moore et Yoray Liberman, envoyés spéciaux de FRANCE 24 dans l’enclave palestinienne, ont pu se rendre dans l’un de ces tunnels à Ein Hashlosha, situé à 1,5 km de la frontière de la bande de Gaza, accompagnés de soldats de Tsahal.

Lire la suite sur France 24

Notez cet article