Tizi-Ouzou : l’armée se joint aux citoyens pour chercher un disparu

0
283

Pour la première fois depuis le début du phénomène des kidnappings, l’armée se range du côté des citoyens. Des militaires accompagnent, depuis ce matin, des citoyens de la région d’Ath-Zmenzer, à une dizaine de kilomètres au Sud du chef lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou, pour la recherche d’un citoyen kidnappé il y a quelques jours par un groupe inconnu.

Selon des sources locales, la coordination inter-villages de la région a lancé ses recherches en vue de retrouver G. Amar, 67 ans, kidnappé lundi dernier. Les ravisseurs, inconnus comme c’est souvent le cas dans ce genre d’actes, auraient exigé le paiement d’une rançon de 800 000 DA (80 millions de centimes) en contrepartie de la libération du retraité.

La région d’Ath-Zmenzer est connue pour avoir enregistré de nombreux kidnappings depuis 2005. Sur l’ensemble de la Kabylie, près de 80 cas de kidnapping, dont au moins 5 au cours desquels les otages ont été exécutés, ont été signalés depuis cette date. Généralement, les ravisseurs, qui ne sont pas des terroristes dans la majorité des cas, exigent le paiement de rançons.

Les autorités n’arrivent toujours pas à régler le problème, augmentant ainsi le degré de soupçon des populations.

Essaïd Wakli