L'horreur en image. Une vidéo, postée lundi 21 juillet sur Youtube par l'ONG International Solidarity Movement, montre un jeune Palestinien tué de sang-froid pas des tirs de snipers israéliens, alors que ce dernier était à la recherche de sa famille dans les décombres du quartier Shajaya à Gaza.

Rien n'arrête donc le déchaînement de violence et de brutalité des Israéliens. C'est très simple, dans la bande de Gaza, personne n'est à l'abri des soldats israéliens, qui ont ôté la vie à plus de 500 âmes palestiniennes en 13 jours de bombardements. Ni les femmes, ni les enfants, ni les secouristes internationaux ne sont épargnés.

Advertisement

Postée lundi 21 juillet sur la plateforme Youtube par le International Solidarity Movement (ISM), une organisation non gouvernementale et non violente israélo-palestinienne, une vidéo, montrant la mort d'un habitant de Gaza, fait froid dans le dos. La scène se déroule dimanche dans le quartier de Shujaiyya dans la ville de Gaza, théâtre d'un massacre sanglant que certains observateurs ont comparé à celui de Sabra et Chatila.

Dans un décor apocalyptique ravagé par les bombardements de Tsahal, le Palestinien, habillé d'une chemise verte, accompagné de volontaires internationaux de l'ISM et d'employés municipaux, avance à la recherche des siens. Jusqu'à ce que des snipers israéliens le foudroient. Gisant sur le dos à même les décombres et les blocs de bétons soufflés par les obus israéliens, l'homme reçoit deux autres balles. Dans un dernier souffle, la victime récite la Shahada avant de s'éteindre. A quelques pas de lui, terrorisés, les bénévoles internationaux appellent leur supérieur à l'aide au téléphone. En revanche sur la vidéo on ne voit pas le sniper, mais seulement la victime à terre.

Selon le site d'informations palestino-américain, bien renseigné, Electronic Intifada, la victime s'appelle Salem Shamaly. Ce jeune Palestinien de 22 ans, habitant le quartier de Shujaiyya détruit par l'armée israélienne dimanche, a survécu aux bombardements. C'est à son retour sur les lieux du massacre que Salem a été froidement tué par des snipers israéliens.

Porté disparu durant deux jours, Salem a été identifié par ses parents et ses sœurs, qui ont survécu au massacre de Shujaiyya, en regardant cette terrible vidéo, rapporte Electronic Intifada.

Visionnée plus de 900.000 fois en moins de 24H, cette vidéo est une preuve irréfutable que l'opération militaire menée dans les airs et au sol par l'armée sioniste enfreint ouvertement le droit international puisque, sans conteste, des civils palestiniens sont les cibles de cette offensives et Israël ne fait rien pour les épargner. Avec cette vidéo, la communauté internationale et les diplomaties du monde entier ne vont pas pouvoir continuer longtemps à rester sourdes et muettes devant cette ignominie, pour le droit "intouchable" d'Israël à se défendre.