Depuis quelques jours, c’est un « djihadiste » qui fait trembler les réseaux sociaux et la blogosphère du monde arabe. Un des combattants de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), ou Daech en arabe, raconte dans une vidéo postée sur Youtube son voyage au paradis et sa rencontre avec les femmes aux « poitrines plantureuses » ! 

Il ne faut donc pas mourir d’abord pour rejoindre le paradis ! Il suffit d’être blessé dans une bataillée menée contre les impies. C’est du moins ce que nous apprend un combattant de Daech dans la vidéo qui ne cesse de susciter le buzz dans le monde arabe ces derniers jours. Maniant la langue arabe avec un fort accent marocain, ce combattant blessé raconte son expérience au paradis et explique ce qu’il a vu. « J’ai aperçu mes frères d’armes en train de jouer et rire. Le Paradis est grand et abrite de nombreuses rivières », révèle ce combattant qui paraît jouir de toutes ses facultés mentales au moment où il est interrogé par un interlocuteur égyptien.

https://www.youtube.com/watch?v=gqTix1-LiX8&feature=youtu.be

« J’ai ensuite croisé une houri (la vierge du paradis) et je vous jure qu’elle très belle. Ses yeux étaient grands et noirs et sa poitrine était très forte et exceptionnelle. Elle portait un foulard bleu », confie encore ce combattant qui ne cache pas les émotions qu’a suscitées en lui cette sensuelle houri du paradis, d’autant plus qu’il décrit minutieusement son corps irrésistible. Le combattant de Daech n’a pas manqué d’évoquer carrément une rencontre avec le Prophète Mohammed (paix et salut soient sur lui), avec lequel il aurait tenu une conversation à propos de la nécessité de défendre « l’État Islamique ».

Juste après sa diffusion sur les réseaux sociaux, cette vidéo a provoqué un véritable tollé. De nombreux internautes arabes ont été scandalisés par « les propos délirants » de ce combattant qui prétend avoir visité le paradis. Pour de nombreux commentateurs, cette vidéo prouve tout le danger que représente pour le monde arabe et musulman l’idéologie véhiculée par les combattants de Daech.

En attendant, sur le terrain, Daech continue d’occuper un immense territoire en Irak et a instauré un « califat islamique ».  Après avoir conquis Mossoul, à la faveur de son offensive en Irak, Daech s’est emparé aussi d’une grande partie de sa province Ninive, ainsi que de régions dans les provinces de Diyala (est), Salaheddine (nord) et Kirkouk (ouest). Il contrôlait depuis janvier des secteurs d’Al-Anbar (ouest).

Notez cet article