Alger : les habitants de Diar Chems se révoltent et réclament leur relogement

0
457

Les habitants de la cité Diar Chems d’Alger sont en colère. Ils ont procédé, ce mardi matin, à la fermeture de la route menant vers Bir Mourad-Raïs, au lieu-dit « La Montée de la femme sauvage ».

Cette action de protestation a été entamée par les citoyens de cette vieille cité délabrée suite à leur exclusion des récentes opérations de relogement à Alger. “La dernière opération de relogement qui a touché notre cité remonte à 2010,” explique un habitant de Diar Chems. “On nous promet chaque année de reloger tous les habitants, mais depuis quatre ans aucune famille n’a déménager.”

Des renforts policiers ont été dépêchés sur les lieux, mais aucun débordement n’a été signalé. Les forces de sécurité se sont contentées de tenir en respect la foule des protestataires. Sur les pancartes, un slogan revient souvent : “Barakat” -“ça suffit”.

Environs 412 familles vivent encore dans cette vieille cité datant de l’époque coloniale. Elles vivent dans des conditions précaires, avec pour tout espoir l’éternel promesse des autorités d’être relogés.

Arezki IBERSIENE