épicerie commerce alimentaire
épicerie commerce alimentaire

Le mois du Ramadhan, mois de piété et mois de triche aussi en Algérie ! En effet,  le ministère du Commerce a révélé mercredi que pas moins de 3.450 commerces ont été fermés durant le mois de Ramadhan passé.

Ces commerces ont été fermés pour diverses infractions constatées lors des visites effectuées par les services de contrôle de ce ministère. Ces mêmes services ont effectué 233.457 interventions lors desquelles 54.677 infractions ont été constatées. 51.824 procès verbaux on été établis par les services de contrôle durant  aussi ce mois sacré. C’est ce qui a été révélé lors d’une réunion d’évaluation des directeurs régionaux et des wilayas du département du Commerce à ce propos. Ces opérations de contrôle ont permis la découverte de transactions commerciales sans factures d’une valeur de 10,7 milliards de DA. Des saisies de marchandises d’une valeur de 128,5 Millions de DA ont également été effectuées pendant la même période.

Par ailleurs, les services de ce département ont fait part de leur satisfaction au sujet de la permanence durant les deux journées de l’Aïd El Fitr. L’obligation d’assurer une permanence a été respectée par 15.348 commerçants sur les 15.675 réquisitionnés. Soit un taux de 98%. Des sanctions seront infligées pour les commerçants ayant enfreint les lois en vigueur. Ces sanctions peuvent aller jusqu’à la fermeture administrative des commerces défaillants. Enfin, les services du ministère du Commerce comptent doubler le nombre de commerçants pour assurer la permanence durant le prochain Aïd El Ad’ha, et aussi l’étendre aux unités de production et de distribution.

Arezki IBERSIENE

Notez cet article