Algérie : Le taux de chômage stagne à 9,8%

0
340

L’Office national des Statistiques apporte de bonnes nouvelles au gouvernement. Il affirme que le taux de chômage stagne dans le pays.

Mieux, le taux de chômage des diplômés est en recul pour les quatre premiers mois de l’année en cours. Le taux de chômage est de 9,8% pour l’ensemble de la population en âge de travailler. L’effectif des chômeurs en avril 2014, a atteint 1 151 000 personnes,  soit un taux de chômage de 9,8 % au niveau national. Ce taux est similaire à celui enregistré en septembre 2013, rapporte l’ONS cité par l’APS.

En revanche, l’office  note une confirmation de la tendance à la baisse du taux de chômage  des diplômés de l’enseignement supérieur qui est passé de 14,3% en septembre  2013 à 13,0% en avril 2014.

Des disparités significatives selon l’âge, le sexe et le niveau d’instruction ont été constatées selon les catégories de chômeurs en avril 2014, a indiqué l’ONS qui a précisé que le taux de chômage s’établit à 8,8% chez les hommes enregistrant une hausse de 0,5 point par rapport à septembre 2013, selon une enquête par sondage sur l’emploi auprès des ménages réalisée en avril 2014 (période de référence).

Chômage de longue durée

« Près de deux chômeurs sur trois sont en quête d’emploi depuis une année ou plus », note l’enquête, relevant une « dominance du chômage de longue durée ». Le chômage de longue durée semble affecter davantage les personnes  sans diplôme (67,8%) comparativement aux diplômés universitaires (58,6%).

Pour la population active, l’ONS note  qu’en avril 2014, selon les critères du Bureau International du Travail (BIT), le nombre a atteint 11 716 000 personnes, affirme l’ONS selon lequel, le taux de participation à la force de travail de la population âgée de 15 ans et plus (ou taux d’activité économique)  est passé à 41,5%.

Essaïd Wakli