A défaut d’une solution diplomatique internationale, Abdelaziz Bouteflika se tourne vers le peuple algérien à qu’il demande d’aider les Palestiniens face à l’agression israélienne.

« J’espère que les citoyens et citoyennes la wilaya de Sétif et ses environs leur emboîtent le pas (aux citoyens de Timgad) en assistant à toutes les soirées du festival, voire à toutes les manifestations culturelles organisées à travers le pays en solidarité avec nos frères palestiniens « , a écrit le chef de l’Etat aux participants au festival international de Djemila qui a débuté ce vendredi.

Comme le festival de Timgad, les revenus du festival de Djemila iront au peuple palestinien. « Il serait souhaitable que notre peuple, toutes catégories confondues  (élites, artistes, athlètes et autres), s’empresse, comme de coutume, à aider généreusement ses frères en Palestine meurtrie et que sa générosité soit à la  hauteur de son affliction par les événements douloureux », a indiqué le Chef  de l’Etat dans un message écrit à l’occasion de l’ouverture du festival international de Djemila lu en son nom par le conseiller auprès de la présidence de la République,  Mohamed Ali Boughazi, rapporte l’APS.

« Cela n’est pas étranger à notre peuple généreux, imprégné des valeurs chevaleresques et de soutien aux peuples opprimés et vulnérables, des valeurs ancrées en lui , dans sa religion et sa glorieuse histoire », a-t-il ajouté.  « Je vous apporte mon plein soutien sans omettre de saluer le rôle que  joue votre création artistique authentique dans le raffinement de l’âme et de  la sensation et l’ouverture des perspectives de connaissance, de coopération et de coexistence pacifique entre les peuples », a souligné le Président Bouteflika qui a rappelé le rôle des artistes dans le soutien du peuple palestinien.

Abdelaziz Bouteflika a rappelé que les actes commis par Israël « ont été condamnés par la conscience internationale tout entière et réprouvés par tous les peuples de la planète en signe de solidarité avec  les victimes et de désaveu de l’agression féroce. Une agression qui va, sans  scrupule aucun, jusqu’à interdire aux équipes de secours de mener leur noble  mission qui consiste à sauver les blessés, à prêter aide et assistance aux sinistrés  et même à retirer les cadavres de sous les décombres ».

Rappelons enfin que l’Algérie avait apporté une aide financière estimée à 25 millions de dollars aux populations palestiniennes.

 

Essaîd Wakli

Bouteflika demande aux Algériens d’aider « généreusement nos frères en Palestine »
Notez cet article