drogue trafic

Le Maroc est le plus grand fournisseur de la drogue aux dealers algériens.  Les quantités saisies depuis le début de l’année 2014 par les douaniers algériens aux environs de la frontière marocaine sont en augmentation.

Les différents services de sécurité ont réussi, durant les 6 premiers mois de l’année en cours, à récupérer près de 100 tonnes de résine de cannabis. « Au total, 95.592 kg de résine de cannabis ont été saisis durant les six premiers mois de l’année en cours, contre 70.202 kg durant la même période de l’année 2013 », a indiqué le directeur général par intérim de l’Office, Mohamed Benhalla, dans un entretien à l’agence APS,  précisant que « les quantités saisies ont augmenté de 36% par rapport à la même période en 2013 ».

Le responsable a ajouté que ce bilan englobe également 1191,126 grammes  de cocaïne qui ont été saisies durant les six premiers mois de l’année 2014,  contre 217,778 grammes à la même période de l’année 2013, ainsi que la découverte  et l’éradication de 2.060 plantes de cannabis et 7.470 plantes d’opium.

Benhalla a tenu tout de même à préciser que « toute la quantité de résine de cannabis saisie vient du Maroc« , soulignant que l’Algérie « a toujours soulevé ce problème ».

Le Maroc, premier producteur et exportateur de cannabis au monde

Justement, un rapport de l’Office des nations unies pour la lutte contre la drogue a confirmé, dans un rapport, que le Maroc est le premier producteur mondial de production de cannabis. Selon un rapport de l’Office des Nations unies pour la drogue et le crime (ONUDC) pour l’année 2014, la superficie consacrée à la culture de cannabis au Maroc est estimée à « 57.000 hectares alors qu’elle avoisine 10.000 hectares  en Afghanistan ».

Le Royaume du Maroc constitue au côté de l’Afghanistan le plus grand exportateur de cannabis dans le monde destiné notamment vers les marchés de  l’Europe de l’ouest et centre à travers les canaux de l’Espagne et le Portugal, a fait ressortir le rapport qui a concerné 30 Etats européens, ajoute le document repris par l’APS.

 E. W.
Notez cet article