Les Algériens se sont recueillis vendredi à la mémoire des passagers du vol AH 5017.

À la demande du gouvernement, les mosquées du pays ont effectué vendredi 1er août une prière de l’absent, afin de rendre hommage aux victimes du crash de l’avion d’Air Algérie. Cette décision avait été prise pour aider les familles des personnes décédées à faire leur deuil et à surmonter cette épreuve.

Le vol AH 5017 s’est écrasé jeudi 24 juillet au nord du Mali alors qu’il devait relier Ouagadougou et Alger. Le crash a fait 116 morts. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de ce tragique accident et identifier les restes des corps des victimes.

La rédaction avec l’APS

Notez cet article