La dépouille d’Albert Ebossé, le joueur camerounais décédé, hier, à la suite d’un traumatisme après avoir été touché par un projectile à l’intérieur du stade de Tizi Ouzou, a été transférée en ce début d’après-midi de l’hôpital de Tizi Ouzou à celui d’Ain Naadja. Des dizaines de personnes se sont rassemblées devant la sortie de la morgue de l’hôpital de la ville de Kabylie pour rendre un dernier hommage au joueur.

Une autopsie a été effectuée dans la matinée, afin de déterminer avec précision les causes de la mort de l’attaquant de la JSK. Selon des responsables, la dépouille du joueur devrait être transférée au Cameroun dans la soirée du dimanche 24 août, après la fin des procédures d’usages. Une délégation composée entre autres de dirigeants du club de Tizi Ouzou devrait se rendre sur place pour présenter les condoléances à la famille d’Ebossé.

Le joueur est décédé juste après son arrivée à l’hôpital de Tizi Ouzou. « La mort du joueur  camerounais est causée par un traumatisme cervical violent, et est survenue dans les premières secondes de son admission au service des urgences médicales, où une équipe médicale a tout tenté pour le réanimer, mais en vain. L’autopsie  déterminera les causes exactes de ce drame », a déclaré le Professeur Abbas Ziri, directeur du CHU de Tizi-Ouzou.

L’ambassadeur du Cameroun à Alger, Claude Joseph Mbafou, a tenu à exprimer son « indignation » dans une déclaration faite au site TSA. Ebossé a été mortellement touché par un projectile lancé par un supporter depuis les tribunes à la fin de la rencontre JSK – USMA.

Elyas Nour