La Renault Symbol, fabriquée en Algérie, sera équipée d’un GPS Condor

0
444

Le fabricant algérien de produits électroniques, Condor, pourrait être le premier sous-traitant algérien du constructeur automobile Renault. La marque du groupe Benhamadi va livrer des systèmes de guidage GPS pour équiper les Renault Symbol, qui sortiront dès l’automne prochain de l’usine de Oued-Tlélat, près d’Oran.

« Nous avons un contact avec Renault. Nous sommes entrain d’étudier la possibilité de fabriquer des systèmes de guidage GPS pour les véhicules que cette entreprise produira en Algérie », a déclaré Abderrehmane Benhamadi, PDG du Groupe éponyme, lors d’une conférence de presse animée jeudi soir à l’hôtel Hilton à Alger.

Le groupe Condor, qui a dévoilé à cette occasion sa nouvelle tablette 3G, espère devenir ainsi le premier sous-traitant local du constructeur automobile français.

Renault, qui construit une usine à Oued-Tlélat, près d’Oran, va fabrique, dès novembre, 75.000 véhicules de modèle Symbol en Algérie. Le taux d’intégration de l’économie locale est estimé, dans un premier temps, à 12%. Il va être porté à près de 40% sur une période de 5 ans.

L’Algérie ne dispose pas de réseau de sous-traitants capables de fournir une usine automobile en équipements et composants nécessaires au montage d’une voiture. Chose qui pousse Renault à importer presque tous les composants de Symbol de ses partenaires en Europe et en Asie.

Essaïd Wakli