Les hauts responsables de Condor Electronics et d’Intel Corporation Algérie ont annoncé jeudi 21 août le lancement officiel de la tablette Condor 901G, la première tablette en Afrique et dans le monde arabe à être inscrite au catalogue Intel 2014.

La tablette Condor 901G est le fruit de l’alliance entre la compagnie algérienne Condor et la multinationale Intel Corporation. Le produit a été conçu de telle sorte que 5 critères essentiels soient respectés : l’élégance, la performance, l’utilité, la connectivité, et la facilité et le plaisir d’utilisation.

La nouvelle tablette, qui marque la naissance d’une troisième génération de tablettes Condor, se distingue par sa finesse (8,5 mm d’épaisseur), sa robustesse et son élégance (son châssis est en aluminium et ses finitions en verre). Elle est disponible en deux couleurs, noir et blanc.

Elle est équipée du processeur Intel Atom Processor Z2580 et dispose de 2 GO de mémoire vive. Sa batterie de 6 500 mAh permet une autonomie allant de 5 à 10 heures selon le type d’utilisation. Ses 2 haut-parleurs permettent d’écouter de la musique en stéréo.

Enfin, la tablette Condor 901G permet à l’utilisateur de se connecter sur la 3G et sur les réseaux Wifi, et d’échanger des données grâce à la technologie Bluetooth.

Elle sera disponible très prochainement à la vente, avec un prix public conseillé de 24.000 DA. Condor prévoyait de produire 1 million d’unités pour 2014, mais n’atteindra a priori à produire que 85.000 tablettes.

5 ans de partenariat entre Condor et Intel

Comme l’a fait remarquer le directeur général (DG) d’Intel Afrique du Nord, le lancement de cette tablette coïncide avec le 5è anniversaire d’Intel en Algérie, et donc avec les 5 ans de la coopération entre Condor et Intel.

Le DG a souligné que le projet d’Intel, qui est de connecter et d’enrichir les vies de chaque personne sur Terre, ne peut être réalisé qu’à travers des partenariats solides avec les acteurs locaux. C’est pourquoi Condor fait aujourd’hui partie des partenaires les plus importants d’Intel à travers le monde.

Ainsi, la coopération entre Intel et Condor vise à offrir aux Algériens la technologie qui enrichit leur vie et à rendre le meilleur de la technologie accessible à tous les Algériens.

Condor, une « success story » algérienne

La conférence de presse a également permis aux responsables de Condor de faire le bilan des activités de la compagnie.

Ils ont à cet égard indiqué que la société avait commercialisé 200.000 tablettes et 150.000 smartphones depuis le début de l’année 2014. De manière plus globale, Condor a réalisé, pendant les 6 premiers mois de l’année, un chiffre d’affaires de 26 milliards 600 millions de dinars algériens.

« Nous sommes nouveaux dans le secteur mais, malgré cela, nous avons déjà réussi à prendre une part significative du marché », a souligné un responsable de Condor.

Il a également expliqué que les principaux concurrents de Condor sur le marché de la haute technologie sont les produits qui entrent en Algérie de manière informelle.

Quant aux possibilités de développement de la société, les responsables ont indiqué qu’ils réfléchissaient à des stratégies d’exportation des smartphones et des tablettes. Condor a déjà commencé à travailler avec la Tunisie, et a reçu des demandes de la part du Maroc et de la Jordanie. À terme, la société espère exporter 10% de sa gamme vers ses pays, mais l’exportation est pour le moment compliquée par les événements dans la région.