L’aéroport international de Tripoli serait entre les mains des miliciens islamistes de « Fajr Libya ». C’est ce qu’a annoncé, ce samedi matin, la télévision locale Anaabaa, proche des islamistes.

Cette importante prise des islamistes à Tripoli est venue après dix jours de violents combats contre les miliciens nationalistes de Zenten, alliés du général dissident Khalifa Haftar. Selon l’agence française AFP, les miliciens islamistes ont organisé, jeudi, une visite pour la presse libyenne à un QG non loin de l’aéroport de Tripoli, pour confirmer la prise.

Si cette prise est confirmée, elle serait un échec pour nationalistes de Zenten, qui contrôlaient l’aéroport international  de Tripoli depuis la chute de Mouammâr Kadhafi. Cette milice nationaliste, affiliée au général Khalifa Haftar, basé à Benghazi, avait lancée une opération contre les islamistes, intitulé « Karama ».

Ils ont été soutenus, dans leur opération, par des raids aériens, qui ont fait une dizaine de morts dans les camps adverse. Le porte-parole de « Fadjr Lybia » a confirmé ce bilan, mais affirme ne pas avoir pu identifier les avions qui ont mené ces raids, de nuit. Ces bombardements ont été revendiqués par le général Haftar, mais des spécialistes ont mis en doute les affirmations de ce général, qui, d’après eux, ne dispose par d’avions militaires suffisamment équipés pour ce genre d’opérations.

Arezki IBERSIENE