Malgré les déconvenues, le ministre de l’Habitat ne cesse de multiplier les promesses. Dans une déclaration à une chaine pivée, Abdemadjid Tebboune a promis l’éradication des bidonvilles du pays d’ici le début de l’année 2016.

Le ministre de l’Habitat a révélé « la décision du gouvernement d’éradiquer les bidonvilles au niveau de 1 541 communes au premier trimestre 2016, dans le cadre de la stratégie du secteur pour le quinquennat 2015-2019 », indique un communiqué du ministère, repris par l’APS.

Selon la même source, Tebboune a annoncé qu’un budget de 64 milliards de dollars a été débloqué par l’Algérie pour résoudre la crise de logement. Le ministre a également annoncé la tenue d’une réunion du gouvernement durant les prochains jours pour examiner le dossier de restructuration des grandes villes et l’éradication du logement précaire, précisant que cette opération concernait les wilayas de Skikda, Annaba, Constantine, Alger et Oran.

Plus globalement, Tebboune estime que quelque 170 000 logements « sont prêts à être distribués avant la fin de l’année en cours dont 90 000 sont finis à 100% ». Mais pour éradiquer la crise du logement le gouvernement devra construire au moins 600 000 logements. C’est pourquoi 22 firmes étrangères ont obtenu l’accord du gouvernement pour installer des usines de logements.

Le logement reste le premier déclencheur de troubles sociaux dans le pays. Malgré les promesses de l’État, des millions d’Algériens ne trouvent toujours pas de logements décents.

Essaïd Wakli

Notez cet article