Mort d’Albert Ebossé : La FAF condamne, le ministère de l’Intérieur enquête

0
125

Le président de la fédération algérienne du football (FAF), Mohammed Raouraoua, ainsi que le ministère de l’Intérieur ont réagi, ce dimanche matin à la mort dramatique du brillant attaquant camerounais de la JSK, Albert Ebossé.

Dans un communiqué posté sur le site internet de la FAF, Mohamed Raouraoua, « condamne  énergiquement l’acte odieux qui a conduit à la perte d’un jeune homme qui n’aspirait qu’à vivre pour le football ». Le responsable de la FAF « souhaite que les auteurs de cet acte innommable soient sévèrement punis ». Mohamed Raouraoua, témoigne qu’Albert Ebossé « a su, grâce à son engagement, son talent, sa gentillesse et ses qualités humaines éprouvées se faire adopter par les amoureux du beau football » et d’ajouter « en cette pénible et douloureuse circonstance, le président de la FAF Mohamed Raouraoua et l’ensemble de la famille du football s’inclinent à la mémoire de la victime et présentent à la famille du défunt, aux sportifs camerounais, et à la JSK leurs sincères condoléances ».

De son coté, le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaïz, a ordonné l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances exactes de ce drame. Il a ordonné l’arrestation immédiate des auteurs de ce crime et de les présenter devant la justice, apprend-on de l’APS.

Pour rappel, Albert Ebossé, meilleurs buteur du championnat national de la saison passée, est décédé, samedi soir, des suites d’un traumatisme crânien, vraisemblablement causé par un jet de projectiles des tribunes du stade du 1er novembre de Tizi Ouzou, affirme-t-on. Le stade du 1er novembre accueillait la rencontre JSK-USMA, comptant pour la 2è journée du championnat, remporté par le club algérois (2 buts à 1).

Une vidéo amateur, montrant le défunt, coqueluche de la JS Kabylie, Albert Ebossé à l’intérieur de la morgue du CHU Nedir-Mohamed de Tizi Ouzou, circule sur les réseaux sociaux, et est reprise massivement par les médias nationaux et étrangers. La rédaction d’Algerie-focus.com a décidé, par respect pour la victime, sa famille et ses proches, ainsi qu’à ses fans de ne pas relayer cette vidéo.

Arezki IBERSIENE