À Soukh Ahras, ville située à environ 500 km à l’est d’Alger, une petite association locale entreprend de nettoyer et de repeindre les rues. Alors que la saleté des villes algériennes est souvent pointée du doigt, cette initiative pourrait bien servir d’exemple.

Le 30 août dernier, les 20 bénévoles de l’association Nadhafa ont nettoyé et peint les escaliers situés en face de l’école Ibn Khaldoun dans le quartier des Écoles à Soukh Ahras. Il leur aura fallu 5 heures de travail pour rendre l’endroit propre et coloré.

Les photos de l’opération, publiées sur la page Facebook de l’association, ont fait sensation sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes algériens les ont partagées sur leur profil personnel.

Interrogé par L’Est républicain, le président de l’association, Abd Elmoumen Semida, a indiqué que « cette action s’inscrit dans le programme de l’association dont l’objectif fondamental est, comme suggéré par son appellation, de contribuer à la propreté de la ville. »

souk ahras nettoyage

Et Nadhafa ne compte pas s’arrêter là. « Nous avons commencé par le CEM Ibn Khaldoun mais nous n’allons  pas nous arrêter à cela. Il y aura bien sûr d’autres initiatives puisque notre travail s’inscrit dans la continuité. Nous comptons ainsi semer chez les citoyens l’esprit d’initiative et les formater sur le besoin d’hygiène de façon à sauver l’environnement de toutes les agressions possibles », a ainsi déclaré Semida à L’Est républicain.

Au vu du succès de l’opération du 30 août, une seconde action de nettoyage est prévue samedi 6 septembre, dans le quartier Rue de Kala, toujours à Soukh Ahras. Les 20 membres permanents de l’association, pour la plupart des étudiants, espèrent que les internautes viendront donner un coup de main.

Créée en septembre 2013, l’association Nadhafa s’est dans un premier temps consacrée à des actions de sensibilisation via sa page Facebook. Lorsque l’association a été agréée, le 25 mai dernier, elle a pu mettre en place des projets plus concrets. Il ne reste plus qu’à espérer que les actions de Nadhafa serve d’exemple pour toutes les villes d’Algérie.

souk ahras 2

Notez cet article