L’émission Arab Idol, actuellement dans sa troisième saison, suscite de nombreux commentaires indignés sur les réseaux sociaux algériens. Plusieurs internautes réclament que les participants algériens ayant été retenus pour participer au show se retirent sans tarder. Ils souhaitent ainsi dénoncer l'incorporation de la Palestine à l’État d’Israël sur la carte des pays visités par le jury pour choisir les lauréats.

La troisième saison de l’émission de télévision Arab Idol suscite en ce moment un véritable buzz sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes appelant notamment à boycotter le programme. Des activistes ont d’ailleurs ouvert une page Facebook baptisée « ensemble pour le boycott d’Arab Idol », sur laquelle ils expliquent leur colère et leur refus de voir des Arabes participer au spectacle.

Advertisement

Les raisons de cette indignation n’ont rien à avoir avec le contenu de l’émission ou son concept, lit-on sur le site du quotidien d’information arabophone Echourouk. Si cette émission dérange tant, c’est à cause d’un acte jugé inadmissible et révoltant par l’ensemble des téléspectateurs arabes.

Israël à la place de la Palestine sur la carte de l’émission

En effet, d'après les commentaires virulents des internautes algériens, aucun Arabe ne devrait participer à un programme qui reconnaît l’État hébreux et nie l'existence de la Palestine. Au cœur du scandale, la carte des pays que le jury visite, chaque fois, pour sélectionner les heureux candidats. Cette représentation cartographique, visible durant les épisodes de casting, a initié une grande vague d'indignation du côté des internautes arabes -et particulièrement desAalgériens, qui n’ont pas hésité à exiger des candidats algériens retenus de se retirer afin de protester contre ce geste, considéré comme violant le droit des Palestiniens à disposer de leur propre État. Les pages Twitter et Facebook du programme ont même été attaquées par quelques internautes en colère.

Pour cette troisième  saison, neuf voix algériennes ont été sélectionnées. Il s’agit d'Alhane Wa Chabab, Agrad Youghourtha, Souhila Belechhab, Ibrahim Aderbach, Mustapha Belkhir, Roumayssa Chikhi, Mounir Bedouhane, Farida Raghiba et Hadjira Hadibi. Les présélections se sont déroulées le 7 mars dernier à l’hôtel Renaissance de Tlemcen.

Nourhane S.