Dans une nouvelle vidéo postée ce mardi soir sur Youtube, le groupe terroriste « Jund Al Khilafa », filiale de Daech en Algérie, a renouvelé son allégeance et sa soumission à Daech et à son chef, Abou Bakr Al Baghdadi.

Dans cette vidéo, qui dure 3 minutes 58 secondes, on peut voir une trentaine de terroriste habillés en tenues afghanes et armés de Kalachnikov. Certains s’affichent à visage découvert, tandis que d’autres portent des cagoules ou des chèches pour cacher leurs visages. À travers cette vidéo, le groupe terroriste « Jund Al Khilafa fi ardh Aldjazaïr », à la tête duquel se trouve un certain Abou Souleimane Khaled, renouvelle pour la deuxième fois sa soumission à Daech, une organisation terroriste internationale née au Moyen-Orient. Le mot « allégeance » est clairement prononcé dans ce message vidéo, réalisé dans un maquis terroriste par Abou Abdallah Othmane El Aâsimi.

Dans la deuxième partie de la vidéo, on peut voir un autre terroriste, qui porte le nom de Abou Mouhamed Al Aâdnani Al Chami, au milieu d’un groupe arborant des drapeaux salafistes, lire un mot d’allégeance en l’honneur du chef de Daech, Al Baghdadi.

C’est dans ce contexte que le ministre de la Justice algérien a pris la parole dans cette affaire, pour la première fois. Six jours après l’assassinat du touriste français Hervé Gourdel par ce même groupe de sanguinaires, Tayeb Louh a annoncé ce mardi que les ravisseurs de l’otage français Hervé Gourdel « ont été identifiés ». Dans une déclaration à la télévision nationale, Tayeb Louh a confirmé que certains des éléments du groupe terroriste ont été identifiés, sans préciser toutefois leur identité. Le ministre de la Justice a ajouté que l’enquête sur ce crime a été confiée à un juge du tribunal d’Alger spécialisé dans les affaires de terrorisme.

Par ailleurs, les 5 accompagnateurs algériens du guide français Hervé Gourdel ont été relâchés après avoir été entendus par les forces de sécurité. Aucune charge n’a été retenue contre les cinq jeunes accompagnateurs du citoyen français exécuté mercredi 24 septembre après son enlèvement par des terroristes.

Notez cet article