La sélection algérienne, une équipe nationale à la recherche d’un stade fonctionnel

0
259

L’équipe nationale de football se retrouve de nouveau sans stade. Après que le différend entre la Fédération algérienne de football (FAF) et les autorités de la wilaya de Blida soit rendu public – la FAF a ouvertement critiqué ceux étant en charge du stade de Blida dans un communiqué paru jeudi – il est difficile de concevoir l’organisation d’une autre rencontre des Verts sur la pelouse du stade Mustapha Tchaker de Blida.

Selon des indiscrétions, l’instance fédérale a déjà dépêché son expert en gazon, un Portugais qui se charge déjà de l’entretien des terrains du centre technique de la FAF de Sidi Moussa, au stade du 19 mai 1956 de Annaba, à l’Est du pays, pour voir l’état de la pelouse. L’équipe nationale a déjà disputé un match dans ce stade en 2011. C’était face au Maroc dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2012. La rencontre avait été remportée par les Verts (1 – 0).

Les Verts semblent donc prêt à déménager et quitter le stade de Blida où il sont pris l’habitude de jouer. Les raisons de ce divorce : la FAF a tiré à boulets rouges sur les responsables de l’OPOW (Office des parcs olympiques de wilaya) notamment au sujet de la gestion de la tribune officielle du stade Mustapha Tchaker. La Fédération reproche apparemment à la wilaya d’avoir émis des invitations alors que cela relève des prérogatives de l’instance fédérale.

Autre problème : le public n’est pas toujours au rendez-vous, comme en témoigne les sièges vides lors du dernier match des Verts à Mustapha Tchaker (une victoire mercredi face au Mali dans le cadre des éliminatoires pour la CAN). Les billets ne se sont pas tous écoulés et il a fallu que les responsables du stade ouvre les portes gracieusement un quart d’heure avant le début de la rencontre pour que trois tribunes vides se remplissent. En dernier lieu, la FAF évoque l’entrée sur la pelouse, à la fin du match, des professionnels des médias. Ce qui, aurait pu être interprété comme un envahissement de terrain par le commissaire du match, reproche-t-on.

Rappelons que l’équipe nationale reçoit au stade de Blida depuis 2009. En 22 matchs disputés sur place, les Verts n’ont été accrochés que trois fois dont deux en amical. Le stade du 5 juillet d’Alger est, quant à lui, fermé pour travaux.

Elyas Nour