Les déboires de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, continuent. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le vol AH 6292 devant relier l’aéroport Houari Boumediène à Tamanrasset en passant par Djanet a dû rebrousser chemin quelques minutes seulement après son décollage provoquant une certaine panique chez la centaine de voyageurs qui se trouvaient à bord de l’avion.

Ainsi, 20 minutes après le décollage, qui a eu lieu vers 21 H 30, l’une des hôtesses de l’appareil d’Air Algérie est venue dire aux 104 passagers qu’en raison d’un « problème technique », le Beoing 737/800 devait retourner à l’aéroport d’Alger, explique à ce propos le quotidien arabophone Echourouk dans son édition de vendredi.

Avec tous les incidents qu’a connus la compagnie publique algérienne ces derniers temps, en plus du crash au Mali en juillet dernier du vol AH 50 17, cette nouvelle mésaventure a causé une frayeur chez les voyageurs. Aussitôt atterri à l’aéroport Houari Boumediène, 20 minutes à peine après leur décollage du même lieu, un bus a été dépêché pour transporter les voyageurs vers un autre appareil, sans retourner à l’intérieur de l’aéroport. Les voyageurs ont finalement pu décoller vers leur destination avec une heure de retard. Aucun communiqué officiel n’a donné les raisons de cet incident technique. Mais des témoignages ont relevé que certains passagers ont signalés aux membres de l’équipage qu’il y avait de légères fuites d’eaux à un niveau de l’appareil. Rien d’officiel pour le moment. Ces derniers temps, il ne se passe pas une semaine sans qu’un incident ne soit relevé à Air Algérie.

Elyas Nour

Notez cet article