Les ravisseurs du randonneur français Hervé Gourdel, membres du groupe djihadiste algérien Jund al-Khilafa, ont annoncé ce mercredi avoir décapité leur otage, indique l’AFP.

Le terroristes de Junoud al-Khilafa, un groupe algérien qui a prêté allégeance à Daech, sont passé à l’acte. Ils avaient un donné un délai de 24H au Président français d’arrêter les frappes aériennes sur l’Etat Islamique en Irak sous peine d’exécuter le guide en haute montagne Hervé Gourdel, qu’ils retiennent depuis dimanche soir. Un ultimatum auquel le chef de l’Etat français a refusé de se soumettre mardi. Les « Soldats du Califat » sont finalement passés à l’acte. Ce mercredi, le groupe djihadiste a annoncé avoir tué leur otage français, en le décapitant, indique l’AFP et la chaîne de radio France Info.

La mort du Français a été mise en scène dans une vidéo, qui n’a pas encore été certifiée par les autorités algériennes et françaises.  Mais dans cette vidéo, on voit tout de même la pauvre victime prononcer les mots suivants : « Hollande, tu as suivi Obama »  ! L’un des bourreaux de l’otage prend ensuite la parole et prononce les mots suivants pour justifier cette barbare exécution :  « La France a combattu tous ceux qui ont embrassé l’islam ».

Pour des raisons déontologiques, nous avons sciemment fait le choix de ne pas diffuser cette cruelle vidéo de l’exécution de l’otage français en Kabylie. Mais pour tous les internautes qui désirent visionner cette vidéo, ils peuvent cliquer sur ce lien. 

Notez cet article